Statut sasu : quels privilèges pour le chef ?

La SASU, société par actions simplifiée unipersonnelle, comme son nom l’indique, elle désigne tout simplement une SAS élaborée par un seul capitaliste. Ainsi, précédemment au moment où l’économie a été modernisée en 2008, la loi imposait le fait qu’il y ait au moins deux actionnaires pour pouvoir fonder une SAS ou une SARL. A la vue du besoin grandissant des patrons à tirer bénéfice des atouts de la personne morale assurés par les sociétés, et la liberté d’être l’unique chef, la loi a réalisé une diminution du nombre minimum imposé, qui est maintenant de un actionnaire. La formation d’une SASU a été donc faisable.

Le statut social destiné au patron fait partie des spécificités qui fait la distinction de la SASU des autres formules. Le patron :

  • Etant observé comme salarié,
  • possède l’aptitude arbitraire par rapport au montant de ses émoluments,
  • il bénéfice d’une affiliation au régime générale de sécurité sociale mais malgré ça, il ne peut profiter d’une assurance chômage.

En savoir plus sur : www.statutsasu.info

Quoi d'autres sur le statut sasu ?

Le patron de la SASU ne désigne pas vraiment salarié, puisqu’il n’est pas en rapport de dépendance envers la société. Il représente donc un mandataire social, il possède la capacité assignée par la réglementation de la société d’être ambassadeur de cette dernière dans toutes les conditions.